Vous êtes ici : Accueil » Mon quotidien » Actualités » Une nouvelle Médiathèque pour notre ville
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Une nouvelle Médiathèque pour notre ville

Début 2020, la Médiathèque de Bolbec déménagera et offrira un nouveau visage au square du Général Leclerc, face à l’Hôtel de Ville. Ce lieu proposera une offre culturelle élargie aux bolbécais et aux habitants des communes alentours. Coup de projecteur sur ce projet ambitieux et nécessaire.

 

Une médiathèque actuelle obsolète

Actuellement située dans une ancienne caserne de pompiers, la Médiathèque telle qu’elle existe aujourd’hui n’est pas adaptée aux besoins culturels des habitants de Bolbec. Son espace restreint (moins de 200 m²) ne permet pas d’offrir un catalogue d’ouvrages importants consultables sur place et limite les animations proposées par les bibliothécaires auprès du public et notamment de la jeunesse. Il était donc important de proposer un nouvel espace propice aux échanges.

Des espaces ouverts et modulables

La nouvelle Médiathèque s’installera square du général Leclerc en lieu et place notamment de la salle Jean Jaurès dont la démolition est prévue fin 2019. Les premiers mois de l’année 2020 verront donc s’élever ce projet imaginé par le cabinet d’architecte Bettinger-Desplanques comme un véritable “livre ouvert”. Conçue sur 3 niveaux, l’aménagement fera la part belle aux espaces ouverts, notamment au rez-de-chaussée qui verra l’ensemble des ouvrages rassemblés. Au premier étage, un espace dédié aux usages numériques ravira notamment les férus de jeux videos. Un espace pouvant être fermé par une cloison pourra être utilisé comme salle polyvalente avec un accès indépendant pour la tenue de réunions en dehors des horaires d’ouverture. Au dernier étage, se trouveront des locaux administratifs en mezzanine ainsi qu’une seconde salle autonome et insonorisée.

Présentation du projet – cliquez sur l’image pour agrandir

Lumière, chaleur et convivialité

L’accueil du public se fera du côté de la façade orientée vers le nord donnant sur le square. Un soubassement totalement vitré traversant le rez-de-chaussée permettra un apport de lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment. Mais la Médiathèque elle-aussi sera source de lumière : le soir ou par temps de pluie, cette façade à l’aspect plissée rappelant la forme d’un livre laissera transparaître les éclairages des salles de l’édifice. Une peinture irisante animera l’oeuvre architecturale au rythme de la journée et du temps.

Le bois dominera l’ensemble de la structure amenant chaleur et renforçant la convivialité des espaces ouverts.

Le chauffage s’adaptera aux différents espaces : alors que les lieux ouverts seront chauffés par air pulsé garantissant une température ambiante douce et constante, les plus petites pièces seront équipés de radiateurs électriques s’adaptant aux besoins ponctuels. Ce choix adapté rend la construction économe et à faible émission de gaz à effet de serre (GES).

Le projet en quelques chiffres

Un budget de 3 millions d’euros financés par

  • l’Etat par l’intermédiaire de la DRAC (35%)
  • la Communauté d’Agglomération Caux Seine Agglo (30%)
  • le département de Seine-Maritime (25%)
  • la Région Normandie (10%)

Une surface de 1100 m² répartis comme suit

  • 800 m² d’espace dédié au public
  • 300 m² de locaux administratifs

Nombre de médiathécaires dédiés

  • 8 au lieu de 4 aujourd’hui
Article publié le mardi 6 novembre 2018