Vous êtes ici : Accueil » Mes loisirs » Patrimoine » Le saviez-vous ?
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte

Le saviez-vous ?

Le château du Val-aux-Grès

Le saviez-vous, au XIIème siècle, le château du Val-aux-Grès à Bolbec était destiné à isoler les lépreux ?

En effet, appelé « prieuré Saint-Jacques », le château était un lieu d’isolement pour les malades victimes de la lèpre qui faisait des ravages à cette époque. Au fil des siècles, plusieurs bâtiments seront démolis, et le château prendra, dans les années 1752 à 1756, sa forme actuelle, et fermera 9 ans avant la Révolution. Après plusieurs affectations et changement de propriétaires, il sera ensuite transformer en un établissement d’enseignement, et enfin, accueillera le conservatoire et des salles dédiées aux expositions.

L’hôpital auxiliaire salle Lechaptois

Lors de la première guerre mondiale, la Ville de Bolbec a accueilli, pour les blessés de guerre, un hôpital auxiliaire dans la salle des fêtes Lechaptois, à l’époque une salle de théâtre. Il fût créé par une des composantes de la Croix-Rouge, en même temps qu’un deuxième hôpital auxiliaire à l’hôpital Fauquet, et qui sera nommé « Hôpital auxiliaire n°19 ». Il fermera ses portes en 1919.

Les wagons

D’où proviennent les wagons installés dans le parc du Val-aux-Grès ?

Ces wagons servaient au transport du charbon dans l’industrie minière, secteur d’activité spécifique du Nord de la France. Alors pourquoi ces wagons à Bolbec ? Ils font leurs arrivés lors de la fête de la Saint Laurent, fête populaire traditionnelle de la commune, en 1985, qui était sur le thème du Nord-Pas-de Calais, comme en témoignent ces articles de journaux.

La Rue Thiers

La rue Thiers s’appelait autrefois « La Rue aux Moules ». C’est l’une des rues les plus anciennes de Bolbec. Le nom « moule » était donné par les graveurs de planches d’impression qui servaient à imprimer les motifs sur les tissus appelés « indiennes ». Puis en 1879, suite aux mécontentements des habitants du nom de cette rue, elle sera renommée « Rue Thiers » par le conseil municipal.